Retraite complémentaire : comment faire le calcul ?

Retraite complémentaire

Le simulateur de retraite vous permet d’évaluer les montants des pensions et d’obtenir l’âge de départ à la retraite. Il faut en effet prendre en compte les divers critères. De plus,vos statuts en entreprise, les années de naissance, les nombres des enfants à charge, les nombres de trimestres validés, ou même votre rémunération vous permettent de calculer les montants de votre pension.

Le simulateur retraite

Dès aujourd’hui, vous pouvez utiliser les simulateurs afin d’évaluer le montant total de votre retraite. En effet, ces outils montrent les droits que vous avez décrochés auprès de votre guichet de retraite complémentaire. Ils vous présentent divers scénarios des déroulements de votre métier. Ces outils vous permettent d’évaluer les incidences d’âge de départ, et également votre durée des cotisations sur les sommes de vos futures pensions de retraire. Afin de calculer les effets sur votre retraite, vous pouvez aussi utiliser l’outil en ligne pour décider en toute conscience de la date de votre départ à la retraite. Pour plus de détails, cliquez ici.

Comment calculer la somme de votre retraire complémentaire et de base ?

Pour calculer les sommes de votre retraite complémentaire et de base, il est primordial de savoir tous documents qui vous permettront  à l’évaluer avant d’exécuter votre demande de départ. Ensuite, vous pouvez généralement distinguer deux documents importants afin de la calculer : l’EIG ou estimation indicative globale et les RSI ou relevés de situation individuelle. Premièrement, l’estimation indicative globale : afin d’évaluer vos pensions à l’approche de vos départs. L’EIG est en effet un document que tous les futurs retraités obtiennent à partir de l’âge de cinquante-cinq ans. En effet, l’expédition de ces documents est organisée par vos guichets de retraite tous les cinq ans en prenant compte toutes les années de naissance. En plus, vous y obtiendrez des informations indispensables pour le calcul de vos pensions à connaitre : le nombre des trimestres cotisés pour vos retraites de base, le nombre des points pour vos retraites complémentaires, des fiches pour chacun des organismes que vous avez cotisé, une évaluation des sommes de vos pensions. Ensuite, le relevé de situation individuelle ou rsi retraite complémentaire : un relevé de carrière. Peu importe l’âge, vous pouvez à tout moment faire un point sur votre calcul retraite complémentaire via le relevé de métier qui est disponible en vous perchant à vos espaces personnels sécurisés.  La retraite complémentaire rsi abrège également vos droits acquis à côté des divers organismes de votre retraite. Contrairement  à l’EIG, le RSI retraite complémentaire est disponible depuis l’année des trente-cinq ans. En plus, ce dossier se présente comme un résumé de vos parcours professionnels.

Évaluation de retraite: critères d’un simulateur

– revenus annuels moyens : les vingt-cinq meilleures années des métiers sont prises en compte dans les calculs de votre retraite. En général, la moyenne de ces années forme : les revenus annuels moyens. L’année pendant lequel vos salaires ont été trop délicats pour rendre valide un trimestre et également vos salaires perçus lors de l’année de votre départ n’est pas en fait pris en compte dans les évaluations de votre retraite. Il faut aussi noter que si vous avez travaillé moins de 26 ans, l’ensemble des années de cotisation est aussi pris en compte. Le nombre des enfants sera aussi nécessaire pour la simulation des retraites. Ces critères pourraient en général  vous permettre de profiter du trimestre de majoration pour enfants ou le trimestre supplémentaire.

-le nombre  des trimestres déclarés valides pour la retraite : le nombre des trimestres validé est primordial pour le calcul de la retraite complémentaire. En plus de cela, il ne s’agit pas uniquement du trimestre pendant lequel vous avez œuvré, mais également les trimestres obtenus pendant votre congé de maternité ou votre durée de chômage par exemple.

-le moment de votre départ et taux des liquidations : en fait, les taux des liquidations dépendent de votre période de cotisation ou du moment de vos départs à la retraite.  Pourtant, vos retraites de base devront être calculées normalement à condition que vous décidiez de partir au moment des taux pleins.

Entretiens renseignements retraite : rencontrer les conseillers

-relevé des carrières afin de faire le point : en faite vous pouvez profiter d’un entretien avec des conseillers pour faire le point sur votre droit et aussi affiner vos plans de retraite. Pour préparer un entretien, les conseillers vous demanderont à prendre conseil  sur internet, dans vos espaces personnels ou le calcul retraite complémentaire arrco. Par contre, s’il est faux ou incomplet, sollicitez pour qu’il soit modifié avant l’entretien. Au moment de l’entretien, vous évaluerez, à nouveau, avec les conseillers les divers principes de votre relevé de carrière individuelle.

-simulations retraite : les conseillers vous offriront beaucoup de simulations de calculs des sommes de vos retraites selon les différentes hypothèses : dates de votre départ, retraites progressives, cumul emploi-retraite, etc. C’est en effet le moment parfait de leur poser toutes vos questions. De plus, les conseillers sont là pour vous donner les réponses. Lors de votre sortie de l’entretien, vous aurez à votre possession l’état de vos droits, des simulations et des éclaircissements qui vous aideront à faire le point sur les retraites et enfin d’envisager l’éventuel moyen de l’améliorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *