Quelles aides sociales pour les personnes âgées ?

personnes âgées

Les personnes âgées peuvent bénéficier d’une multitude d’aides sociales. En effet, elles peuvent avoir une APA, ASPA, ASH, ASI,… Par ailleurs, le montant de l’aide que vous allez obtenir dépend de votre éligibilité. En général, vous devez avoir plus de 60 ans et respecter les différentes conditions nécessaires.

Quelles sont les différentes catégories d’aides sociales dont les personnes âgées peuvent bénéficier ?

En tant que personnes âgées, vous pouvez bénéficier des aides sociales comme l’APA (Allocation Personnalisée d’Autonomie) ou l’ASPA (Allocation de Solidarité aux Personnes Âgées). Ce dernier s’adresse aux personnes âgées avec une revenue insuffisante. Elle a pris la place de l’allocation minimum vieillesse. Par ailleurs, l’APA est destinée aux personnes âgées en pertes d’autonomie et avec des besoins particuliers. Elle vous permettra de bénéficier des aides liées à l’accomplissement des activités quotidiennes. Il est à noter que les personnes âgées demeurant en établissement ou à domicile sont concernées par cette forme d’aide. Pour être éligible, il faut avoir au moins 60 ans et justifier d’une perte d’autonomie. Il faut que la personne âgée soit aussi évaluée sur une grille nationale AGGIR (Autonomie, Gérontologie, Groupe Iso-Ressources). Ce dernier a 6 niveaux et vous devez au moins remplir les 4 premiers. Or, l’un des inconvénients de l’apa est son délai d’instruction. En effet, après votre dépôt de dossier, il faut attendre une durée moyenne de 3 mois. Ensuite, il faut attendre au moins 20 jours pour pouvoir bénéficier de cette aide. Si vous voulez plus d’informations, consultez le lien suivant : solidairesfindevie.fr.

Découvrir les aides sociales destinées aux personnes âgées

Si vos revenus sont insuffisants, vous pouvez bénéficier d’une ASPA. Par ailleurs, vous devez être éligible. En effet, vous devez être atteint d’une incapacité de travail et âgé d’au moins 65 ans. Son attribution dépend de vos ressources et de votre situation familiale. Les inconvénients de l’apa sont nombreux comme le fait qu’elle est insaisissable, incessible, et non récupérable. D’un autre côté, l’ASPA peut être récupérée par le rapport de l’actif net de succession supérieur à certaines sommes. Il est à noter que les aides sociales pour personnes âgées sont versées par les conseils départementaux, les caisses de retraite, les organismes complémentaires santé ou les caisses d’allocations familiales. Elles ont pour rôle de favoriser le maintien à domicile, financer une place en établissement ou garantir un niveau de ressource minimum. Si vous voulez obtenir une ASPA, il faut que vous soyez en situation de régularité de séjour ou de résidence.

Comprendre les fonctionnements des différents types d’aides sociales pour personnes âgées

Parmi les inconvénients de l’apa, son manque de digitalisation est l’une des sources de problèmes. Par ailleurs, pour les personnes invalides avec une pension de retraite ou d’invalidité, ils peuvent obtenir une ASI ou Allocation Supplémentaire d’Invalidité. Pour ce faire, elles doivent respecter les conditions de résidence. Aussi, il se peut que les personnes âgées qui bénéficient cette aide perçoivent déjà une pension d’invalidité ou de retraite comme une pension de réversion, d’invalidité, de vieillesse, de veuve ou veuf invalide, carrière longue ou pénible ou retraite anticipée pour cause de handicap. Son montant dépend également de vos ressources et votre situation familiale. Il ne faut pas oublier que l’Etat verse aussi des allocations simples d’aides sociales pour les personnes âgées avec des revenus modestes et qui ne profitent pas d’une pension de retraite. De ce fait, pour être éligible, il ne faut pas percevoir de l’ASPA ou une pension de retraite. Il faut avoir au moins 65 ans et une ressource inférieure à certains seuils. Il faut vous adresser auprès du CCAS ou Centre Communal d’Action Social pour faire votre demande. Vous devez remplir un formulaire pour déterminer le taux que vous allez recevoir. Ainsi, il vous est possible d’obtenir une aide à taux réduits ou à taux pleins selon vos ressources. 

Ce qu’il faut savoir sur les aides sociales destinées aux personnes âgées

Pour garantir votre hébergement, vous pouvez bénéficier d’une ASH ou Aide Sociale à l’Hébergement. Cette aide prend en charge la totalité ou une partie des frais d’hébergement auprès d’un accueillant familial ou dans certains établissements comme l’EHPAD (Etablissement d’Hébergement pour Personnes Dépendantes) ou l’USLD (Unité de Soins Longue Durée). En général, son versement est réalisé par le conseil départemental. Sur le plan fiscal, les personnes âgées peuvent obtenir une aide fiscale spécialisée. Sur ce domaine, il existe 2 types d’aides : une réduction d’impôt pour les hébergements au sein d’un établissement et une réduction d’impôt ou exonération des charges sociales en utilisant des services d’aide à domicile. Concernant le logement, vous pouvez avoir une APL (Aide personnalisée au Logement) ou une ASL (Allocation de Logement Sociale). Notez que l’APL peut être versée si et seulement si votre logement est conventionné. Elle doit être adressée à la Mutualité Sociale Agricole (MSA) ou à la Caisse d’Allocations Familiales (CAF). Son montant dépend de votre loyer et votre lieu d’habitation.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *