Retraite anticipée pour une carrière longue

Retraite anticipée

Pour des raisons ou envies personnelles, un travailleur peut être amené à demander une retraite anticipée permettant de bénéficier d’une carrière longue. Bien que la loi permette cette décision de retraite carrière longue, certaines conditions sont quand même à respecter. Le départ varie également en fonction de l’âge du travailleur.

Les clauses permettant de bénéficier d’une carrière longue

Pour bénéficier d’une retraite carrière longue, il faut que le début du travail du travailleur a date de plus de 16, 17 ou 20 ans (selon le cas). De plus, le salarié doit respecter certaines clauses liées à la durée d’assurance et aux cotisations versées. Le recours à un simulateur retraite est permis. Il est à noter que les trimestres cotisés sont considérés comme des périodes effectifs de travail excepté les trimestres assimilés qui résultent, par exemple, de périodes de chômages ou de congé de maternité.

Quels régimes sont concernés par la carrière longue ?

En général, on remarque que la retraite carrière longue est destinée aux régimes de base (dans la majorité des cas). Sont donc concernés par ce système :

– Les salariés du régime général et du régime agricole ;

– Les non salariés exerçant des activités indépendantes ou des professions libérales ;

– Les agriculteurs (non salariés) ;

– Les avocats (non salariés) ;

– Les travailleurs au sein de la Fonction publique (hospitalière, territoriale, État) ;

– Les ministres du culte ;

– Certains travailleurs des régimes spéciaux (RAPT, ouvriers de l’État, industries électriques, et gazières, Banque de France, clercs et employés de notaire, Comédie Française et Opéra de Paris).

Et les régimes complémentaires ?

Quant aux régimes complémentaires, ils regroupent des statuts de travailleurs pouvant bénéficier de retraite carrière longue. Ces professionnels sont les suivants :

– Les commerçants et artisans sous le régime de RSI complémentaire ;

– Les salariés du privé en Arrco et Agirc ;

– Les salariés publics non titulaires (Ircantec) ;

– Les agriculteurs sous RCO ;

– Les personnes exerçant des professions libérales de la section CIPAV.

Il est à noter que les personnes soumises au régime RAFP ne sont pas concernées par la retraite anticipée carrière longue.