Que signifie retraite complémentaire des salariés ?

complémentaire des salariés

La retraite requiert une demande particulière auprès des services concernés. Elle nécessite ainsi des démarches spécifiques. La retraite complémentaire, en particulier, vient en complément de la retraite de base de la Mutualité Sociale Agricole (MSA) ou de la Caisse Nationale d’Assurance Vieillesse des Salariés, selon le cas.

Le fonctionnement de la retraite complémentaire

Le fonctionnement de la retraite complémentaire n’est pas identique à celui de la retraite du régime général. Il se base sur des cotisations définies et non des services définis. De ce fait, le bénéficiaire obtient des gains en fonction du montant de la cotisation et de la valeur d’acquisition du moment. Le calcul de la pension se fera alors au prorata de la valeur de prestation du point et du nombre de points obtenus. Cependant, le fonctionnement de la retraite complémentaire a un point commun avec celui du régime général au niveau de la répartition et du nombre de trimestres de cotisations.

Les cotisations de régimes complémentaires

Pour les salariés non titulaires de la Fonction Publique, ils cotisent à l’Ircantec. Quant aux salariés privés non cadres, ils cotisent auprès d’un établissement membre de l’ARRCO. Les salariés privés cadres cotisent, cependant, auprès d’un organisme membre de l’AGIRC. Il est à noter que les caisses de retraite qui ont une dépendance envers ces 2 associations ont souvent un statut de corporatiste. On constate désormais que la répartition est géographique. À un département, on attribue 2 caisses de retraites.

Une restructuration pour planifier la retraite

Depuis des décennies, une restructuration a été mise en place afin de se prémunir de la liquidation massive de départ à la retraite pour les années à venir. De ce fait, on a facilité les règles de démarches de demande de retraite complémentaire : régime unique de l’Arrco. En outre, plusieurs caisses se sont fusionnées pour former des groupes. Ces derniers sont dotés au moins d’une institution Agirc et d’une institution Arrco. L’’Agirc et l’Arrco se sont, d’ailleurs, fusionnées dans le GIE.