Comment calculer votre retraite ?

calculer votre retraite

Tôt ou tard, vous serez dans l’obligation de calculer votre retraite. Que ce soit à titre d’information ou autre, il est important de ne pas se tromper pendant le calcul. Trouvez dans cet article les explications claires et simples qui vous guideront.

Calcul de la retraite

Tout d’abord, il est à savoir que la retraite est composée d’une retraite de base et d’une retraite complémentaire.

Quel est le montant de mes droits à la retraite ? Pour répondre à cette question, plusieurs éléments sont à prendre en compte.

Premièrement, l’âge de votre départ à la retraite. Deux choix sont possibles, soit vous partez avant l’âge légal soit après. Cela aura de l’impact sur le taux de calcul (nous allons voir cela un peu plus bas). Quatre paramètres sont à étudier pour déterminer la base de retraite.

Le salaire de référence qui est la valeur moyenne des 25 meilleures années de services. Puis, les trimestres à valider, c’est-à-dire les trimestres pendant lesquels le salarié a cotisé. Toutefois, certains trimestres sont gratuits comme les congés de maternité, les périodes de services nationaux, etc. Pour plus d’informations, visitez ce site mesquestionsdargent.fr.

Ensuite, la durée d’assurance retraite est à respecter, car le cas contraire une décote sur le taux sera effectuée. Le taux, taux, taux, comment déterminer ce taux ? La suite ci-dessous.

Les taux

Une information sur la retraite qui ne mentionne pas les taux applicables n’est pas complète. Ainsi, les voici avec plus de précision.

Lorsque vous respectez la durée pour une assurance retraite, on applique ce qu’on appelle « taux plein ». Les trimestres nécessaires doivent être validés pour en bénéficier. Le taux applicable en vigueur est de 50 % si vous avez travaillé dans le secteur privé. Pour le secteur public, ce sera 75 % ou plus, certaines conditions peuvent augmenter le taux.

D’autres cas qui sont envisageables et fréquents méritent une précision. Dans les cas où vous travaillez encore alors que vous êtes déjà à l’âge de partir à la retraite, on appliquera ce qu’on appelle la surcote. À chaque trimestre validé après 62 ans, on ajoutera 1,25 % au taux plein. C’est comme une sorte de majoration.

Par contre si vous avez des trimestres manquants, on appliquera une décote, c’est-à-dire minoration du taux plein. La procédure de décote n’est pas la même pour ceux qui travaillent dans le secteur privé et ceux qui sont dans le secteur public.

D’autres conditions peuvent également être facteurs de majoration de la base de retraite : en cas de prise en charge de plus de trois enfants et la prise en charge d’une personne invalide.

Tout ce qu’on a vu pour l’instant concernait la retraite de base. Maintenant, voyons ce qu’est la retraite complémentaire.

Retraite complémentaire

On a vu que la retraite de base se calculait à partir des trimestres validés. La retraite complémentaire par contre sera calculée à partir des points accumulés pendant la durée de services.

Deux termes sont à retenir : la valeur d’achat d’un point, c’est-à-dire la valeur à payer en contrepartie d’un point ainsi que la valeur de service d’un point qui est la valeur d’un point en vigueur.

Pour savoir le montant de la retraite complémentaire, vous devez faire de la multiplication entre le nombre de points acquis et la valeur de service d’un point du moment.

Si vous voulez savoir rapidement le montant de votre retraite, vous pouvez opter pour l’utilisation d’un simulateur de retraite en ligne.

Pour conclure, afin de déterminer le montant d’une retraite, plusieurs éléments sont à prendre en compte. Les conseils dans cet article pourraient vous être d’une grande aide. Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site cité ci-dessus.